pharma|\|ë|2[)

Un logiciel privateur peut-il être respectueux de la vie privée ?

2019-09-13 vendredi

On pourrait être tenté de penser qu’il est possible qu’un logiciel privateur soit respectueux de la vie privée, et qu’un logiciel libre ne le soit pas.

Mais c’est mal comprendre les aspects techniques et légaux de la conception et de la distribution des logiciels.

À la question « Un logiciel privateur peut-il être respectueux de la vie privée ? », une réponse courte serait «  Oui mais non. »

En fait, il est peut-être possible qu’un logiciel privateur respecte la vie privée des gens mais comme la conception et le déploiement des logiciels privateurs n’accordent pas de place à la transparence, personne ne peut le vérifier, l’affirmer en toute indépendance, encore moins certifier que ce fait sera toujours valable.

microsoft-windows-10_stop-spying_banner-300x200.png

Détaillons :

Ceci étant posé, il est vrai qu’aucun logiciel, libre ou non, ne peut garantir à tout instant l’absence de failles ou de portes-dérobées en son sein qui pourraient être exploitées pour découvrir les données personnelles des utilisateurs, cependant, seuls les logiciels libres satisfont une certaine obligation de moyens.

En tout état de cause, affirmer que tel logiciel privateur est « respectueux de la vie privée » ou encore « sécurisé » relève de l’allégation mensongère. (Et un expert en sécurité informatique qui ne serait pas libriste est un charlatan.)

Moi CC-BY-SA

Send me an email

I love Free Software Free Software, Free Society Datalove Liberté professionnelle Privacy Journée internationale contre les DRM

Site presque auto-hébergé généré chez Grifon par Debian et Nginx | thème dérivé de Dark & Blue.

© Nicolas Floquet - CC-BY-SA | Édité sous Emacs 26.3 (Org mode 9.1.9).